La vice-procureure du tribunal de Paris a requis ce mercredi des peines de prison avec sursis à l’encontre de Béatrice Molle et Jean-Noël Etcheverry. Surnommés « les artisans de la paix », ils ont été arrêtés le 16 décembre 2016 à Louhossoa en possession d’armes d’ETA. Le tribunal tranchera le 16 mai.