En Italie, Macron veut réconcilier et reconstruire après le départ de Salvini

Ce mercredi, Emmanuel Macron se rend à Rome après une année de tensions sans précédent entre la France et l’Italie, cristallisées par l’ancien ministre de l’Intérieur transalpin Matteo Salvini, aujourd’hui écarté du pouvoir. Durant plusieurs semaines, ce dernier avait tancé le locataire de l’Elysée, le qualifiant notamment d’être “un très mauvais président.”

S’il ne passera que quelques heures dans la capitale italienne, Emmanuel Macron souhaite y relancer la relation franco-italienne, le temps d’un entretien avec son homologue Sergio Mattarella et d’un dîner de travail avec le président du Conseil Giuseppe Conte. Même court, ce déplacement “est important sur le fond et le symbolique”, affirme l’Elysée.

Pin It on Pinterest