À l’aube de ses 75 ans célébrés jeudi, l’Otan a retrouvé du dynamisme, notamment avec les récentes adhésions de la Finlande et de la Suède. Mais l’organisation est aussi confrontée à de multiples défis, de la guerre en Ukraine au possible retour au pouvoir de Donald Trump aux États-Unis. L’Alliance atlantique, selon l’historien militaire Guillaume Lasconjarias, se trouve « dans un état paradoxal ». Entretien.